Blog In Lyon

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

Visiter Lyon – Fresques et murs peints – Cité Tony Garnier


Pour ce nouvel épisode de notre série Visiter Lyon, nous vous proposons de partir à la découverte d’un quartier emblématique de Lyon : la Cité Tony Garnier.
 
Située dans le 8ème arrondissement de Lyon, vous pourrez y admirer 25 fresques et murs peints ! Enfilez vos baskets et embarquez pour une promenade originale, à la découverte d’un lieu atypique, mélangeant habilement architecture et peinture murale.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Les fresques murales

 

La Cité Tony Garnier est un lieu parfait pour découvrir l’importance de ce savoir-faire Lyonnais qu’est la peinture murale. Ce quartier, qui porte le nom de son architecte, compte 25 fresques réalisées entre 1989 et 2001, soit plus de 5 600 m2 de fresques !

 

Elles retracent l’esprit et le travail de l’architecte urbaniste Tony Garnier, bâtisseur du quartier dans les années 1920, qui depuis, fut sélectionné par l’UNESCO comme « projet de la décennie mondiale du développement culturel ».

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – La promenade

 

Durée : 2h00

Public : Tous publics

Difficulté : Facile

Accessibilité : Parcours plat

Localisation : Lyon 8ème / Tram T4 arrêt États-Unis – Musée Tony Garnier / Bus C22, C16 arrêt Lycée Lumière

 

La balade s’articule autour de 4 thèmes :

 

– Introduction au Musée

– Une Cité industrielle

– Les grands travaux de Lyon

– Les cités idéales du monde

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – La vidéo de la promenade

 

Pour ceux qui n’ont pas la chance d’être Lyonnais, en attendant d’avoir l’opportunité de vous déplacer dans la Capitale des Gaules pour en découvrir les nombreux charmes, voici une vidéo retraçant les grandes parties des lieux présentés dans cet article.
En espérant que le contenu vous mettra l’eau à la bouche et vous donnera envie de planifier une escapade entre Rhône et Saône prochainement.

 

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Introduction au Musée : Annonce du Musée

 

Ce mur marque le début du parcours des 25 fresques réalisées à partir de 1989. En bas de ce mur, les 4 grands thèmes sont présentés : Introduction – Une cité industrielle – Les grands travaux de Lyon – Les cités idéales.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Introduction au Musée : La maison Tony Garnier

 

Située face à la précédente, cette fresque présente la villa de Tony Garnier à Saint-Rambert. On découvre le patio joliment aménagé et la vue sur Saône qu’offrait cet endroit.
 
En bas, deux fresques présentent avec minutie les décorations intérieures de la villa, avec les statues et le mobilier.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Introduction au Musée : Le Temps de la Cité

 

Cette fresque date de 2016 et elle marque le début du programme de rénovation de 12 fresques qui devrait durer jusqu’en 2020.
 

Située à l’angle des rues Ludovic Arrachart et Cazeneuve, la composition du mur se fait en étages, de façon chronologique. On suit de haut en bas l’histoire de la Cité Tony Garnier, de sa conception à la réalisation d’aujourd’hui. Un éclairage innovant a également été mis en place sur ce mur, permettant de le découvrir aussi bien de jour que de nuit.

 

De 1996 à 2016, ce mur a accueilli une fresque nommée « Tony Garnier, visionnaire ».

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Nous poursuivons en empruntant la rue Ludovic Arrachart pour nous arrêter ensuite rue Joseph Chapelle et découvrir les fresques suivantes qui ouvrent le thème : « Une cité Industrielle ».
 
Alors, pourquoi Une cité Industrielle ?
 
C’est le nom d’un grand projet urbanistique qu’avait imaginé Tony Garnier et qui n’a jamais vraiment vu le jour. Il avait pour but d’améliorer les conditions de vie dans les villes. Ce sont donc les œuvres théoriques de Tony Garnier que les 12 fresques suivantes vont vous présenter.

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Une cité industrielle : Années 1900

 

Cette fresque est découpée en deux. La partie haute évoque les difficultés de la vie et principalement du travail des ouvriers. La partie basse, par le biais des affiches, illustrent les progrès de l’époque, les nouvelles technologies qui vont permettre à Tony Garnier d’imaginer son œuvre « Une cité industrielle ».

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Une cité industrielle : La cité industrielle

 

Cette fresque présente la cité industrielle telle que Tony Garnier l’avait imaginée.

Les établissements sanitaires sont situés sur des collines, les usines sont loin du centre-ville pour protéger les populations… Il est le premier à imaginer un zonage qui permette aux différents secteurs d’activité de se développer sans se gêner.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Reprenez la rue Ludovic Arrachart, on se retrouve un peu plus bas, rue Emile Combes.

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Une cité industrielle : « Ecole Primaire »

 

Tony Garnier était très attentif aux problèmes d’éducation, c’est la raison pour laquelle il prévoyait une école dans chaque quartier.

Il imagina même des classes mixtes, ce qui était clairement révolutionnaire à l’époque.

Petit détail amusant : En bas de la fresque se trouve la reproduction d’une photographie de 1938, prêtée par une habitante du quartier.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Une cité industrielle : « Les intérieurs des habitations »

 

Pour les maisons individuelles, Tony Garnier préconise des formes simples et fonctionnelles. Les espaces sont aérés, ouverts sur l’extérieur… On a le sentiment d’être dans le sud.

Il tire cette influence de son séjour à Rome, à la villa Médicis. On retrouve plusieurs références à cette période dans la fresque.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Dès que vous le souhaitez, reprenez à nouveau la rue Ludovic Arrachart, on se retrouve 100 mètres plus loin, devant la superbe fresque de l’horloge rue Théodore Levigne.

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Une cité industrielle : « La tour horloge »

 

Du haut de ses 65 mètres, elle exprime la grandeur et la majesté du centre administratif. L’horloge de 24 heures symbolise pour Tony Garnier le principe d’une activité ininterrompue des services publics ! On retrouve un extrait de « Travail » d’Emile Zola, dont Tony Garnier s’est beaucoup inspiré.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Vous pouvez vous asseoir quelques instants à l’ombre des arbres, dans le jardin René et Madeleine Caille. On vous retrouve à l’angle de la rue des Serpollières et Jean Sarrazin pour la suite de ce Visiter Lyon – Cité Tony Garnier.

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Une cité industrielle : « Les hauts fourneaux »

 

La fresque est un dessin de Tony Garnier, réalisé en 1904. Incroyable de détails et de complexité, elle représente les hauts-fourneaux destinés à la fabrication de la fonte à partir du minerai de fer.
Prenez un peu de recul pour découvrir le barrage, le réseau ferroviaire…

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

À partir d’ici, vous pouvez soit rester sur la rue des Serpollières et la descendre, soit la quitter pour naviguer entre les immeubles à l’ombre des arbres et des glycines…

 

Prochain arrêt dans 100 mètres, rue Théodore Levigne.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Une cité industrielle : « Les établissements sanitaires »

 

Construire les établissements hospitaliers en pavillon et à l’écart du centre-ville, telle est la vision de Tony Garnier représentée sur cette fresque.

Il a d’ailleurs construit l’Hôpital Edouard Herriot sur ce même principe.

 

Les raisons qu’il évoque sont multiples : en éloignant les établissements sanitaires du centre, on limite les risques de prolifération en cas de maladie, la construction en pavillon permet de séparer les services et d’éviter les risques d’infections croisées et, pour terminer, la construction dans une zone inhabitée offre la possibilité d’agrandir le bâtiment si besoin.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Une cité industrielle : « Les usines »

 

Ce dessin monumental illustre les grands principes déjà évoqués : Organisation horizontale, séparation des fonctions, rationalisation des circulations, bâtiments en îlots…
 
Remarquez la toiture à degrés de la grande halle des abattoirs, projet confié à Tony Garnier par Edouard Herriot en 1906 pour les abattoirs de La Mouche, plus connue aujourd’hui sous le nom de Halle Tony Garnier. Son plan n’a jamais vu le jour.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

Ces fresques sont superbes n’est-ce pas ?! Soyez rassuré, il en reste encore plein à découvrir ! On se retrouve un peu plus bas, rue Emile Combes 🙂

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Une cité industrielle : « Les habitations en communs »

 

Tony Garnier a consacré la moitié des dessins de son projet aux habitations : organisation de l’espace en îlots d’immeubles de trois étages maximum, avec terrains non clôturés, façades équipées de balcons, baies vitrées, escaliers… Tous ces éléments montrent son souci de qualité pour le logement des ouvriers.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Une cité industrielle : « Les habitations individuelles »

 

Tony Garnier prône la construction en série, grâce au béton armé, ce qui réduit les coûts et favorise l’accession à la maison individuelle.
Les artistes de l’atelier Cité de la Création ont aussi intégré le transformateur EDF, au pied du mur, avec les mêmes proportions, le même toit-terrasse, et les mêmes bacs à fleurs que ceux des maisons dessinées.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Poursuivons notre exploration et reprenons notre route entre les immeubles. Il ne reste plus que deux fresques du thème « Une cité Industrielle » à découvrir.

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Une cité industrielle : Les services publics

 

Une vue aérienne qui représente le centre-ville, les habitations et les services publics avec la salle d’assemblée, le centre sportif et la bibliothèque. La disposition des habitations en îlots rectangulaires est novatrice pour l’époque. On retrouve la grande horloge vue un peu plus tôt.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Une cité industrielle : « La Gare des voyageurs »

 

Nous pénétrons dans «Une cité industrielle » par la gare principale. Le modernisme de cette tour évoque la tour de Gustave Eiffel que Tony Garnier admirait beaucoup.
 
On remarque un grand hall vitré, un passage couvert sur des piliers très fins rendus possibles grâce à la technique du béton armé proposée par Tony Garnier. Cette fresque est d’une beauté étourdissante ! Elle s’anime presque face à nous.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

C’est avec cette fresque que se termine le deuxième grand thème de la balade « La Cité Industrielle ». Nous connaissons mieux Tony Garnier, sa vision, ses envies et comment il imaginait le monde en 1900. Et surtout, on comprend mieux pourquoi aujourd’hui le mot « visionnaire » est si souvent rattaché à son nom.

 

Après avoir regardé ses dessins et ses œuvres théoriques, nous vous proposons de découvrir les grands travaux auxquels il a participé avec le troisième thème de cette balade : « Les grands travaux de Lyon ». Les fresques du quatrième thème « Les cités idéales du monde » viendront parfois s’entremêler avec celles du troisième.
 

Les fresques ayant pour thème « Les cités idéales du monde », ont été réalisées par des artistes internationaux. Six pays sélectionnés par les habitants du quartier sont à découvrir.

 

 

Rejoignez le Boulevard des États-Unis en restant rue Joseph Chapelle puis traversez. On se retrouve devant la prochaine fresque intitulée « La cité idéale des USA ».

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Les cités idéales du monde : Cité idéale des USA

 

Par Matt Mullican

 

Ce sont les symboles utilisés par l’Homme dans les villes qui passionnent l’artiste Matt Mullican. Il ne cesse de rechercher un langage universel fait de signes et de pictogrammes.
 

Les couleurs qu’il a choisies pour nous parler de sa cité idéale ont une signification particulière. Pour lire cette fresque et décrypter sa pensée, nous pouvons vous dire qu’ici le rouge représente l’esprit, les croyances. Le bleu parle de la science et des progrès technologiques. Le jaune symbolise les arts et la culture, le vert la nature et pour finir, le noir et le blanc, eux, symbolisent le langage.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

Vous pouvez à nouveau naviguer entre les immeubles pour rejoindre les deux prochaines fresques. L’une concerne les « grands travaux de Lyon », l’autre « Les cités idéales ».

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Les grands travaux de Lyon : Le stade de Gerland

 

Le Stade de Gerland a été commandé par la Ville de Lyon à Tony Garnier en 1913. Le maire de la ville, Edouard Herriot, souhaitait que sa ville soit la première de France à disposer d’un équipement sportif de grande envergure. Tony Garnier imagine alors une véritable « Cité du Sport » que l’on découvre via le plan situé sur la partie haute de la fresque. L’architecture est aérée et les quatre portiques sont de style antique.
 

Détail intéressant, en bas de la fresque, remarquez la photographie stroboscopique de Muybridge (fin du XIXe siècle) décomposant le mouvement d’un coureur.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Les cités idéales du monde : Cité idéale de la Russie

 

Par Grégory Chestakov – Russie

 

En réaction à l’architecture soviétique officielle, massive et austère, l’artiste russe peint des « maisons biscornues et colorées ». À la manière d’une tapisserie, il occupe toute la surface, sans cadre et sans frontière, afin que le regard circule librement dans sa cité idéale.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

On se retrouve 100 mètres plus loin, rue Théodore Levigne 🙂 Les deux fresques que nous y découvrirons auront pour thème « Les grands travaux de Lyon ».

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Les grands travaux de Lyon : Abattoirs de la Mouche

 

Cette grande halle est l’un des seuls vestiges de la gigantesque « Cité de la viande » conçue par Tony Garnier. Cette fresque met en valeur l’ampleur de ce bâtiment d’une surface au sol d’environ 17 000 m² construit sans poteaux intérieurs, grâce au système d’arcs métalliques avec rotule. La halle servit de marché aux bestiaux de 1920 à 1967.
 

En bas, au premier plan, des personnalités de l’époque, les Frères Lumières, Laurent Bonnevay, avocat et homme politique, et Jules Courmont, célèbre médecin, entourent le Maire Edouard Herriot et Tony Garnier qui se serrent la main.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Les grands travaux de Lyon : Hôpital Édouard Herriot

 

L’hôpital Édouard-Herriot appelé autrefois Hôpital Grange-Blanche a été construit de 1913 à 1933, par l’architecte Tony Garnier, qui imagine au cœur de la ville une « cité-jardin pour les malades ». Conçu sur un mode pavillonnaire, selon les préconisations hygiénistes de l’époque, l’hôpital Édouard Herriot s’étend sur 156 000m² et est doté d’un réseau de galeries souterraines au service des soins.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Allons découvrir la dernière fresque des travaux de Tony Garnier. On se retrouve 100 mètres plus loin, rue Jean Sarrazin.

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Les grands travaux de Lyon : Le quartier des États-Unis

 

Ce dessin date de 1920 et présente la première version du projet de Tony Garnier pour le quartier des États-Unis.
 
Obligé d’accueillir le même nombre de locataires sur cinq fois moins de surface que prévu, il fut contraint d’élever les bâtiments à cinq étages au lieu des trois initialement prévus, de réduire les espaces extérieurs et de supprimer de nombreux équipements collectifs comme les écoles et les garderies.
 
En haut à gauche de la fresque, on peut distinguer la Basilique Notre Dame de Fourvière.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Ce n’est pas encore terminé, il reste encore de magnifiques murs peints à découvrir. Si vous êtes actuellement face à la fresque, prenez à droite et restez rue Jean Sarrazin pour découvrir la superbe peinture murale suivante, intitulée « Cité Idéale d’Égypte ».

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Les cités idéales du monde : Cité idéale d’Égypte

 

Par Abdel Salam Eïd – Égypte

 

L’Egyptien Abdel Salam Eïd conçoit une cité idéale sans âge, à la fois ancienne et moderne. On y accède par trois portes, celle des Arts, celle du Temps, et celle de la Vie, pour que tous les hommes de toutes les cultures vivent en paix et en harmonie.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

Superbe n’est ce pas ?! Et ce n’est pas terminé ! Il reste encore 4 Cités idéales à découvrir. 🙂

 

 

Vous pouvez à nouveau circuler entre les habitations ou emprunter la rue Rochambeau en prenant à gauche.

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Les cités idéales du monde : Cité idéale de l’Inde

 

Par Shantaram Tumbda – Inde

 

C’est la culture de la tribu Warli qui s’exprime sur ce mur. Origine du créateur Shantaram Tumbda, il nous parle de sa cité idéale, organisée autour du sacré et du quotidien.

Les activités agricoles, la cueillette et l’élevage occupent le haut du mur. Le bas est consacré aux rites, aux danses et aux fêtes. Le carré central contient les symboles essentiels de la vie, peints lors des cérémonies de mariage.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Les cités idéales du monde : Cité idéale du Mexique

 

Par Marisa Lara et Arturo Guerrero – Mexique

 

Cette cité idéale parle de l’homme et de sa relation avec l’univers. L’intérieur du corps humain est fait de ciel et de lumière, l’extérieur se trouve dans la nuit. La tête, elle, est perchée dans les étoiles, mi-lune, mi-soleil.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Les cités idéales du monde : Cité idéale de la Côte d’Ivoire

 

Par Youssouf Bath – Côte d’Ivoire

 

L’auteur s’inspire de la tradition africaine et peint avec des pigments naturels de son pays. Les relations de l’homme avec les forces surnaturelles et spirituelles sont au cœur de son travail. L’artiste évoque la création de l’homme à l’aide de symboles catholiques et musulmans, qui se mélangent ici aux masques, animaux sacrés et totems.

La fresque se poursuit sur le transformateur électrique.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

Nous espérons qu’il vous reste encore des forces, car la visite n’est pas terminée, nous avons encore quelques fresques à vous faire découvrir 🙂

 

Restez rue Emile Combes et remontez la rue jusqu’au Boulevard des États. Vous allez repasser devant la fresque du Stade de Gerland.

Une fois sur le boulevard, prenez à droite, puis rejoignez la place où nous avons démarré la balade. On se retrouve au niveau du 42 rue Cazeneuve.

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier : La cité idéale de Québec

 

Par Jean-Paul Eid – Québec

 

Réalisée à l’été 2008 par les peintres muralistes de Cité Création de Lyon et de Murale Création de Québec, La Cité idéale de Québec a été produite à partir d’une maquette de l’illustrateur Jean-Paul Eid. Se voulant être un témoignage d’amitié envers Québec, la fresque situe la cité de Champlain dans un univers à la fois maritime et aérien. Le pont de Québec devient une passerelle entre des édifices du Vieux-Québec.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

Vous pouvez à nouveau rejoindre le Boulevard des États-Unis et continuer à le descendre. Vous verrez apparaître le prochain mur peint dans environ 400 mètres, au croisement du Boulevard et de la rue Villon.

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier : Shanghaï

 

Par Shi Qi Ren – Chine

 

La fresque de Shanghaï a été réalisée en 2006 à l’occasion du 20ème anniversaire du jumelage entre la région Rhône-Alpes et la mégalopole chinoise. L’artiste nous présente un merveilleux mélange entre tradition et modernité. Les gratte-ciel d’aujourd’hui côtoient l’histoire et la tradition ancestrale de la Chine, sous la protection du lion, gardien des temples impériaux.

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

 

La visite touche à sa fin. Nous allons nous diriger vers les trois derniers murs peints du parcours ! Descendez le Boulevard des Etats, on se retrouve Place Mendes France.

 

 

Visiter Lyon – Cité Tony Garnier – Tour de Babel

 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Cité Tony Garnier | Blog In Lyon

 

Trois fresques, trois artistes, trois « tour de babel ».
 
Elles ont été créées successivement en 2004, 2005 et 2006. La fresque de gauche représente la Tour de Babel selon Nicolas Du Crécy. Celle de droite reproduit La Tour de Babel de Pieter Bruegels l’Ancien, peintre de la Renaissance. Réalisé en 1563, le célèbre tableau représente le mythe de l’ingéniosité humaine et de l’altérité.
 
Au centre, La Tour de Babel du futur tirée d’une vue 3D que l’on doit au concepteur du musée des confluences, le cabinet d’architecte Wolf D.Prix/Coop Himmelb(l)au.

 

Impossible de ne pas s’arrêter devant de telles créations. Les couleurs sont magnifiques, et les fresques foisonnantes de détails et de symboles sont un régal à observer.

 

 

On ne pouvait pas espérer mieux pour finir ce parcours Visiter Lyon – Fresques et murs peints du Musée Urbain Tony Garnier.

 

Nous espérons que vous avez apprécié la balade autant que nous, et que les murs peints ont su retenir votre attention, vous interroger, vous époustoufler ou vous émouvoir.
 

Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à vous rapprocher du Musée Urbain Tony Garnier, situé au 4 Rue des Serpollières dans le 8ème.

 
À très vite, pour une prochaine visite de notre belle ville de Lyon.

 

 

Visiter Lyon – Fresques & murs peints

 

Poursuivez votre découverte des Fresques et murs peints de Lyon avec ce parcours : Visiter Lyon – Fresques et murs peints – Croix-rousse, Presqu’Ile
 

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Croix-Rousse Presqu'Ile | Blog In Lyon

 

Ou partez à l’assaut des fresques et murs peints de la rive gauche de Lyon avec notre parcours : Visiter Lyon – Fresques et murs peints – Lyon, rive Gauche

 

Fresques et murs peints - Rive Gauche | Blog In Lyon

 

 

Visiter Lyon – Les traboules de Lyon

 

Si cet article vous a donné le goût d’explorer Lyon, et que l’envie de trabouler s’est emparée de vous, alors foncez découvrir nos autres parcours 🙂
 
Poursuivez votre visite de Lyon avec notre Visiter Lyon consacré aux traboules du Vieux Lyon

 

Visiter Lyon - Les traboules du Vieux Lyon | Blog In Lyon

 

 

 


 

Note : Photos ©Blog In Lyon – Tous droits réservés – Aucune photographie ne peut être utilisée sans autorisation.
 


Timelapse Lyon la nuit

articles

Dernières News

lire la suite

BUR

BUR, artiste peintre lyonnais

lire la suite

Histoire(s) de la gastronomie lyonnaise - Yves Rouèche Editions Libel | Blog In Lyon

Histoire(s) de la gastronomie lyonnaise

lire la suite

Giorgio Moroder - Les bandes originales

Giorgio Moroder – Les bandes originales

lyon

Dernières News

lire la suite

Ville de Lyon - fond écran

Fond d’écran Lyon – Février | Panorama Ville de Lyon

lire la suite

Passerelle du Palais de Justice

Lyon en photos #15 – Passerelle du Palais de Justice

lire la suite

Visiter Lyon - Fresques et murs peints - Fourvière, Presqu’île | Blog In Lyon

Visiter Lyon – Fresques et murs peints – Fourvière, Presqu’île

La Sélection - Blog In Lyon

Feu d'artifice du 14 Juillet 2018 | Blog In Lyon la sélection

Toutes les infos – Feu d’artifice du 14 Juillet 2019

Expo Le Monde en tête - Musée des Confluences - Blog In Lyon la sélection

Exposition Le monde en tête – Musée des Confluences