Blog In Lyon

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est


Au programme de ce Visiter Lyon : Les traboules de la Croix-Rousse Est.
 

Nous vous proposons de nous suivre pour une promenade dans un Lyon secret et hors du temps, qui vous transportera à travers les nombreuses beautés de ce quartier, chargé d’histoire et empreint d’un caractère unique.
 

Place du Gros Caillou, Cour des Voraces, Croix-Paquet… voici quelques-uns des nombreux lieux de la Croix-Rousse et des pentes que vous allez découvrir.
 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – La vidéo

 
Histoire de vous mettre dans l’ambiance, voici un avant-goût en images et en musique !
 

 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Le plan de la promenade

 
Afin de faciliter votre promenade, nous vous avons préparé un petit plan à glisser dans votre poche, contenant le parcours et les principales informations de ce Visiter Lyon.

 
Durée : 1h30
Public : Tous publics
Difficulté : Facile / Moyenne
Accessibilité : Nombreuses marches et descentes d’escaliers. Préférez le matin pour vous assurer d’un plus grand nombre de portes ouvertes.

 
Visiter Lyon - Plan à télécharger des traboules de la Croix-Rousse Est - Blog In Lyon
 

Remplissez le formulaire ci-après et vous recevrez le plan de ce Visiter Lyon par mail !
 

Complétez le formulaire pour télécharger votre plan de la visite
Un email contenant le lien de votre téléchargement vous sera envoyé


 
Conseil pratique pour la promenade :
Avant de partir, téléchargez sur votre téléphone une application pour lire les QR Codes (gratuite, comme celle-ci par exemple : Foudre QR Scanner).
Ainsi, en cas de doute pendant votre promenade, vous pourrez scanner le QR Code qui apparaît sur le plan et avoir accès à toutes les informations contenues dans l’article !
 

 
Vous êtes prêt ? Alors, c’est parti !
Attachez bien vos lacets, pensez à emporter une petite bouteille d’eau fraîche… et prenez le temps de chauffer un peu vos mollets avant de vous lancer à l’assaut de la Croix-Rousse; car, si ce quartier et ses traboules sont incontestablement magnifiques, c’est un secteur de Lyon qui requiert un goût certain pour l’acide lactique et la sollicitation des gambettes. Bonne lecture à vous et excellente promenade dans Lyon.
 

 

Les traboules de Lyon – Définition, origines & rapide historique

 

Si vous n’êtes pas de Lyon, vous n’avez peut-être jamais entendu parler de traboules, et vous vous demandez sans doute de quoi il s’agit et où l’on souhaite vous embarquer à notre suite 😉
 

Les traboules sont des sortes de passages pour piétons à travers les immeubles, permettant de se rendre d’une rue à une autre, sans avoir à passer par les « voies traditionnelles ».

 

Les traboules de Lyon – Rapide historique

 

D’après ce que rapportent de nombreux livres d’histoire, il se dit que les premières traboules ont été construites au IVe siècle.
Les habitants de Lyon, afin de faciliter leur approvisionnement en eau, se sont installés au bord de la Saône et utilisaient les traboules afin de la rejoindre plus rapidement. Concernant les traboules de la Croix-Rousse, elles permettaient aux Canuts (ouvriers tisserands de la soie, figures emblématiques du quartier) de rejoindre rapidement les marchands de tissus installés au bas de la colline.

 

Lyon compte environ 500 traboules répertoriées. Si le Vieux Lyon est le quartier qui en comptabilise le plus (+ de 200 !), vous en trouverez de nombreuses à la Croix-Rousse ou sur la Presqu’Ile. Toutes ne sont pas accessibles, ni visibles. Cependant, dans le cadre de la convention cour/traboule, la Ville de Lyon participe aux frais d’entretien, de nettoyage et d’éclairage, ainsi plusieurs dizaines de traboules restent ouvertes et en accès gratuit.

 

N.B. : Lors de votre visite, soyez conscient que la plupart des lieux que vous allez traverser sont des lieux habités. Il s’agit donc de les laisser en l’état et de ne pas faire trop de bruit.
En général, si le Lyonnais, bien qu’un peu réservé, est une personne aimable, de bonne composition, et aimant chopiner quelques fillettes en vantant les beautés de sa ville ou en constatant le malheur de ceux qui n’ont pas la chance d’y résider, gardez à l’esprit qu’un gone à qui on perturbe la sieste en traboulant bruyamment, y peut devenir grognon 😉

 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Place du Gros Caillou

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Place du Gros Caillou - Blog In Lyon

 

C’est sur la Place du Gros Caillou que nous démarrons notre visite des traboules de la Croix-Rousse Est. Symbole du quartier, le Gros Caillou est un fragment de roche qui, d’après sa composition minéralogique, aurait été transporté depuis les Alpes jusqu’à Lyon lors de la période glacière, il y a 140 000 ans.
C’est en 1861 que la roche est découverte lors du percement du tunnel de la ficelle, aussi connue sous le nom de funiculaire.

 

Petite anecdote : Le Gros Caillou était à l’origine à cheval entre le 1er arrondissement (les pentes) et le 4e arrondissement (le plateau de la Croix-Rousse) mais suite à la construction du parking souterrain et à l’aménagement de l’esplanade, il a été déplacé d’une trentaine de mètres… Assez pour n’être désormais que dans le 1er arrondissement. Et ça, les Croix-Roussiens l’ont encore en travers de la gorge !
 

Direction à présent Place Bellevue ! Une fois à proximité du Gros Caillou, descendez les escaliers pour rejoindre notre prochain arrêt.

 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Place Bellevue

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Place Bellevue - Blog In Lyon

 

La place Bellevue offre une vue superbe sur la ville. C’est un havre de paix qui prête à la flânerie. L’endroit idéal pour se détendre et admirer le paysage. Vous pouvez la visiter virtuellement ici >> Place Bellevue – Visite virtuelle | Blog In Lyon

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Statue Sully Prudhomme - Blog In Lyon.jpg

 

À proximité, on retrouve le Fort Saint-Laurent, vestiges des remparts de la Croix-Rousse datant du XVIe siècle, ainsi que la statue du poète Sully Prudhomme, premier écrivain à avoir reçu le Prix Nobel de littérature, et ayant vécu à la Croix-Rousse.

 

On vous conduit maintenant vers la première traboule de ce parcours, au 15 rue Mottet de Gérando. Gardez l’œil ouvert en vous y rendant, sur votre gauche, la rue Grognard vous offrira une très belle vue sur la ville et les tours de la Part-Dieu !
 
 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Rue Mottet de Gérando

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Rue Mottet de Gérando - Blog In Lyon

 

C’est dans une ancienne maison de Canut que l’on se retrouve, avec un superbe escalier en pierre semi-circulaire. Il faudra traverser un étroit couloir et descendre de deux étages pour découvrir la petite traboule qui vous mènera rue Bodin.

 
Remontez la rue Bodin, puis empruntez les escaliers à l’angle de la Montée Saint-Sébastien, ils vous mèneront directement sur la Place Colbert.

 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Place Colbert

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Place Colbert - Blog In Lyon

 

Le quartier a été construit au 19e siècle pour loger les canuts, leurs métiers et leurs familles. La place reste le symbole de la troisième révolte des canuts en 1848. Ces révoltes, et surtout les organisations qui les menaient, comme les Voraces ici, ont posé les fondements des premières organisations coopératives, syndicales et mutualistes.
 
Profitez quelques minutes du panorama, on se retrouve devant la petite porte du 9, au sud de la place !

 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – La Cour des Voraces

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - La Cour des Voraces - Blog In Lyon

 

Nous voici désormais dans ce qui est peut-être l’une des plus célèbres traboules de Lyon, la traboule dite « des Voraces ».

Cette traboule est relativement impressionnante, surtout lorsqu’on y passe pour la première fois ! Vous allez y pénétrer par une petite porte d’entrée d’immeuble tout ce qu’il y a de plus banale, pour finir, après avoir parcouru quelques mètres, par déboucher sur une vaste cour et vous retrouver face à un immense escalier de pierre particulièrement beau et impressionnant.

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - La Cour des Voraces - Blog In Lyon
 

La construction de cet escalier, au début du XIXe siècle, a constitué un exploit technique et architectural… et, aujourd’hui encore, il continue à éblouir ses visiteurs.

 

N.B. : Même si la tentation est grande, ne remplissez pas la carte SD de votre appareil photo avec la Cour des Voraces. Gardez de la place pour la suite, ce n’est que le début de notre visite des traboules de la Croix-Rousse 😉

 

Descendez les trois escaliers pour découvrir la traboule suivante. Vous sortirez au 14 bis de la montée de Saint-Sébastien.

 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Montée Saint Sébastien

 

Vous voici dans une impasse typiquement Croix-Roussienne, présentant la longueur et la largeur d’une rue. De là, par des passages traversant les immeubles, on peut gagner, au choix, le 29 rue Imbert Colomès (celle que nous empruntons, à droite) ou le 14 montée Saint-Sébastien.

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Montée Saint Sébastien - Blog In Lyon

 
 
Descendez les escaliers, on se retrouve à la sortie, au 29 rue Imbert Colomès !
 
 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Rue Imbert Colomès

 

La prochaine traboule se trouve quasiment en face de la sortie de la précédente. Traversez la rue et poussez la porte du 20 ! Le couloir assez étroit vous permettra de pénétrer dans une grande cour dont les immeubles de plusieurs étages datent du 19ème siècle.

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Rue-Imbert Colomès- Blog In Lyon

 

Jacques Imbert Colomès est né rue Longue à Lyon en 1729, il est mort en 1808. Il était premier échevin, l’équivalent du maire de Lyon au moment de la révolution française.
 
Descendez les petits escaliers pour sortir au 55 rue des Tables claudiennes, puis empruntez ceux qui se trouveront sur votre droite afin de rejoindre la Place Chardonnet !

 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Place Chardonnet

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Place Chardonnet - Blog In Lyon

 
Elle est dédiée au Comte Hilaire de Chardonnet, né à Besançon le 1er Mai 1839, mort à Paris le 11 Mars 1924. Il fut l’inventeur de la soie artificielle, et mit au point la méthode permettant de filer la cellulose du bois.
Un monument gravé retrace ses mérites sous son buste.

 

Poursuivons notre balade à la découverte des traboules de la Croix-Rousse Est et descendons encore un peu ! Dirigeons-nous vers le passage Mermet qui se trouve au dos de la statue afin de rejoindre le 14 rue René Leynaud. Attention à ne pas débarouler, descendez prudemment 😉

 
 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Rue René Leynaud

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Rue René Leynaud - Blog In Lyon

 

Cette traboule est composée de deux petites cours reliées par un escalier. L’intérêt principal de cette traboule, outre son rôle important durant la Résistance, est l’escalier extérieur de l’immeuble, datant du XIXe siècle. Une fois la traboule traversée, vous serez au 13 rue des Capucins. Remontez la rue en direction du 22.

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Place du Forez - Blog In Lyon

 
Petit + : En vous rendant au 22, vous allez traverser la place du Forez, c’est une petite place toute ronde vraiment très jolie.
Placez vous au milieu et regardez le ciel, les bordures des toits dessinent un cercle presque continu. Attention aux voitures ! C’est une voie de circulation !

 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Rue des Capucins

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Rue des Capucins

 

Cette petite traboule cache une grande cour. L’escalier visible depuis le porche, côté rue des Capucins, date du XIXe siècle. Empruntez le petit escalier d’une quinzaine de marches pour sortir au 5 rue Coustou.

 

On se retrouve un peu plus bas, Place du Griffon. Les rues perpendiculaires à la rue Romarin vous y mèneront.

 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Place du Griffon

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Place du Griffon - Blog In Lyon

 

Petite place triangulaire très agréable, dallée de marbre blanc, elle tire son nom de la rue qui la traverse. Mais qu’est ce qu’un Griffon ?
 
Le Griffon ou grype est une créature légendaire présente dans plusieurs cultures anciennes. Il est représenté avec le corps d’un aigle (tête, ailes et serres) greffé sur l’arrière d’un lion (abdomen, pattes et queue), et muni d’oreilles de cheval.

Cet animal a été assez populaire à l’époque de l’ouverture de la rue, il y a eu plusieurs auberges de ce nom à Lyon, dont une a sûrement laissé son nom à la rue.

 

Traversez la place et rendez-vous au 5 petite rue des feuillants pour découvrir un escalier de toute beauté !
 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Petite rue des feuillants

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Escaliers Petite rue des Feuillants - Blog In Lyon

 

Nous voici dans l’une des plus belles maisons de Lyon qui est l’ancien couvent des Feuillants. Descendez quelques marches sur votre droite et découvrez le sublime escalier qui permettait jadis d’accéder au clocher d’une église attenante.
D’une hauteur de 22 mètres et totalement en pierre calcaire, l’escalier des Feuillants fut construit par l’architecte Claude Perret et le maitre maçon François Girardon de 1652 à 1664.

 

N’est-ce pas magnifique ? Il sera difficile de quitter les lieux, mais dès que vous serez prêt, remontez les marches puis empruntez le couloir face à vous pour rejoindre la Cour des moirages.
 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Cour des moirages

 

Bienvenue dans la Cour des Moirages ! Les canuts venaient dans cette cour pour faire traiter la soie fabriquée. Le porche à 4 colonnes donnant sur la Petite rue des Feuillants provient de l’ancien couvent des Feuillants. Dans la cour, il est aussi possible de voir les anciennes arcades du cloître du XVIIe siècle.

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Petite rue des Feuillants - Blog In Lyon

 
Petit + : Le « moirage » d’un vêtement en soie est une technique qui consiste à lui rajouter des effets. Ce procédé, inventé en 1843 par le fabricant lyonnais Tignat, consiste à écraser le tissu en le repliant sur lui-même. Le résultat est alors déterminé par le type de pliage utilisé.

 

 
Poursuivons notre visite en nous rendant place Croix-Paquet. Traversez la cour en direction des arcades du cloître puis poussez la grille ouvrante, une petite traboule et sa cour vous attendent.

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Place Croix-Paquet - Blog In Lyon

 
 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Place Croix-Paquet

 

La place qui existait déjà au XVIIe siècle tient son nom du négociant Jean Paquet qui fit ériger une croix en 1628 en remplacement d’une autre, peut être la croix du Griffon, aujourd’hui disparue.

 

Petit + : Au n°11 de la place, l’Usine textile du fabricant de soieries Tassinari et Chatel puis fabrique de soieries Baumann. La bâtisse date du XIXe siècle.
Au 4 grande rue des feuillants, vous y passerez devant ensuite, se trouve l’ancienne Maison de soieries Baumann aîné, transformée en logements.

 
Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Place Croix-Paquet - Blog In Lyon
 

Après avoir profité de la Place Croix-Paquet et de son parc, dirigez vous vers la Grande rue des Feuillants pour rejoindre le 8 Petite rue des feuillants. Il nous reste plus qu’une traboule à découvrir ! Et oui, déjà !

 

 

Visiter Lyon – Les traboules de la Croix-Rousse Est – Petite rue des feuillants

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Petite rue des feuillants - Blog In Lyon

 

Passez sous le grand porche et découvrez cette traboule qui comporte une double cour en palier, avec de chaque côté, des escaliers.
C’est au 19 de la place Tolozan que vous sortirez. Remarquez la Maison Tolozan du 18e siècle avec son imposante porte.
 
C’est Antoine Tolozan qui charge l’architecte Ferdinand Delamonce de bâtir sa nouvelle résidence, achevée en 1746.
L’emplacement désigné par M. Tolozan pour asseoir ses constructions était très bien choisi : sur le bord d’un grand fleuve, à proximité de la place des Terreaux, devenue le centre du quartier le plus riche de la ville.

 

Visiter Lyon - Les traboules de la Croix-Rousse Est - Place Tolozan -  Blog In Lyon
 

Et voilà, c’est sur les quais du Rhône, à proximité de la place Tolozan et de l’Hôtel de Ville que notre visite des traboules de la Croix-Rousse prend fin.

 

Nous espérons que cette balade dans les rues de Lyon vous a plu, qu’elle vous a permis de découvrir ou redécouvrir Lyon et son patrimoine exceptionnel, et que vous avez apprécié visiter à nos côtés une petite partie du quartier de la Croix-Rousse.
Un lieu chargé d’histoire, que l’on ne se lasse pas d’arpenter et qui ne cesse de nous surprendre et de nous émerveiller.

 

Bonne visite de Lyon… et à très vite pour de nouvelles aventures dans la Capitale des Gaules.

 

Retrouvez tous nos articles autour de Lyon >> Catégorie Lyon – Blog In Lyon


Timelapse Lyon la nuit

articles

Dernières News

lire la suite

Kidygo

Joanna Faulmeyer & Thomas Dournet fondateurs de KidyGo

lire la suite

La Gonette, monnaie locale Lyonnaise

La Gonette, la monnaie locale Lyonnaise

lire la suite

Wong Kar-wai - Les films courts

Wong Kar-wai – Les films courts

lyon

Dernières News

lire la suite

un fond d'écran HD de Lyon

Téléchargez un fond d’écran HD de Lyon – Avril

lire la suite

Visite Virtuelle Lyon

Visite virtuelle Lyon : Découvrez Lyon à 360 degrés

Ganko Films Blog In Lyon

sponsorisé

Découvrez l’univers de Ganko Films

Le tour du web - La sélection

Black Holes Série d'animation la sélection

Black Holes, la série d’animation qui va faire sensation !